16 avril 2008

Date à retenir ...

Visite en Belgique de Mgr Simon-Pierre

PDVD_021

Mgr Simon-Pierre Iyananio, le Vicaire général du diocèse de Kasongo, sera de retour en Belgique au mois de mai. Cet inlassable artisan de tous nos partenariats invite les jeunes (et les toujours jeunes) de La Hulpe, Genval, Grez-Doiceau, Braine-l'Alleud et environs ... à le rencontrer et à rencontrer les acteurs des projets en cours lors d'une soirée-débat organisée à Braine-l'Alleud, cercle La Closière, au n°3 de la rue Sainte-Anne.

Date à retenir : Vendredi 16 mai 2008 à 20h30 

Bientôt plus de détails sur cet écran ...


Posté par papifef à 23:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 mars 2008

Incident technique ...

Un incident technique ... met le développement du site en congé depuis et pour encore quelques jours ... Désolé.


Posté par papifef à 18:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 mars 2008

LULINGU NEWS ... Rumeur ...

Les Méfaits de la Rumeur ...

Au début janvier 2008, André de Maere, P. Alain de Maere et Julien Cloots étaient les premiers européens, depuis presque 10 ans, à visiter le village isolé de Lulingu, au Sud-Kivu (voir post du 31 janvier).

A cette occasion, ils avaient pu visiter l' "hôpital général" qui continue à fonctionner vaille que vaille grâce au dévouement du personnel soignant et malgré de grandes difficultés d'approvisionnement.

KIVU_2007_2008_178_r KIVU_2007_2008_185_r
Accueil à l'entrée de l'hôpital et visite du pavillon de la maternité

Est-ce cette visite qui a inspiré les fantasmes d'un habitant de la région ? On ne le saura sans doute jamais. Mais voici l'histoire incroyable mais édifiante qu'on a pu lire dans la presse congolaise il y a quelques jours  :

Congo-Kinshasa: L'or porte malheur à un hôpital

Un trésor serait caché dans le sous-sol du territoire de Shabunda, dans le Sud-Kivu depuis l'époque coloniale. Un villageois de Lulingu, une localité située à une centaine de kilomètres de là, l'a soutenu la main sur le coeur, devant un groupe de villageois.

Selon Radio Okapi, il n'en fallait pas plus pour voir la marée humaine déferler sur l'hôpital général de Lulingu, lieu supposé du trésor caché, que le mouchard aurait évalué à l'équivalent d'une dame-jeanne d'or. Armés de pioches, haches et pelles, les assaillants se sont attaqués au bloc opératoire, où ils ont creusé une constellation de gros trous.

Au bout du compte, aucune pépite du précieux métal n'est sorti des terres. Alerté à son tour, l'administrateur du territoire de Shabunda a constitué en catastrophe une commission d'enquête chargée de tirer la situation au clair. La fameuse dame-jeanne d'or abandonnée par les vénérables « Noko » aurait-elle été déplacée à l'insu des autochtones, c'est ce que tout Shabunda cherche à savoir grâce au concours des limiers de l'administrateur de territoire.

Tant qu'on y est, il n'est pas exclu que des décideurs se ravisent à Kinshasa et pensent à leur tour à la mise sur pied d'une commission d'enquête gouvernementale, parlementaire ou policière, peu importe.

L'essentiel est qu'on nous sorte du gouffre les milliards qui sommeilleraient peut-être sous le hall d'une église, le béton d'un bâtiment administratif, la pelouse d'un stade depuis plus d'un demi-siècle. En RDC, il n'est pas interdit de rêver debout.


Posté par papifef à 09:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 mars 2008

Père Baudouin Waterkeyn

A visiter aussi :
le Blog du Père Baudouin Waterkeyn

http://perebaudouin.canalblog.com

Le Père Baudouin, Missionnaire d'Afrique, fêtera en juillet 2008 ses  50 ans de présence au Congo, au service des Congolais ...
Un montage-vidéo retrace ses activités tout au long de ces années, principalement dans le diocèse de Kasongo.

durée : 15'

50 ans de mission au Congo

Aujourd'hui, à 76 ans, il est aumônier de l'hôpital Sendwe à Lubumbashi. Son expérience a, en partie, inspiré la pièce MISSIE qui a été jouée juste avant Noël 2007 au KVS de Bruxelles et qui a connu un succès retentissant. Lire à ce sujet l'interview de l'auteur et les critiques de Colette Braeckman (Le Soir) et Guy Duplat (La Libre) :
Missie_Le_Soir
Missie_La_Libre
http://www.kvs.be/pers/FR/MissieFR.pdf


Posté par papifef à 09:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 février 2008

Projet site paroissial

Site paroissial en projet

Appel à collaboration

 

Appel pour site paroisse

 

Appel_en_PDF


 

Proposition d'une page-coupole "Mains Tendues"

img005r


Proposition de pages spécifiques "MINGANA"

1. Actions

img006r

 

img007r

  


 2. Historique

img008r



 

img009r

 


3. En union avec Mingana 

img010r


 

Posté par papifef à 12:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 février 2008

Tam-Tam_08

Blason_de_La_Hulpe

TAM - TAM

N° 8
Février 2008

PARTENARIAT

LA HULPE - KASONGO

Email : tamtam_1310@yahoo.fr

http://tamtam1310.canalblog.com  

Logo_tam_tam_gauche

ACTION POUR MINGANA
BIBLIOTHÈQUE DES ÉCOLES

L’appel lancé en décembre 2007 pour récolter des livres scolaires a été largement entendu : c’est par centaines qu’ils ont été récoltés. Merci à tous ceux qui ont contribué à ce succès. Comme de coutume, les mouvements de jeunesse de La Hulpe se sont mobilisés et grâce à eux ce sont aussi de grandes quantités de cahiers, bics et crayons qui ont été rassemblés. Un premier envoi de 20 caisses (environ 300 kg) est parti fin janvier dans un container de Wereld Missie Hulp à destination de Bukavu via Dar es Salam. C’est le début d’un long voyage.

047a2r
Jeunes de Mingana en route pour 40 km
avec 12 à 15 kg sur la tête !

De Bukavu, les caisses seront acheminées par petit avion jusqu’à Kipaka, la mission la plus proche de Mingana, où l’avion peut atterrir. Les scouts de Mingana viendront alors les chercher et c’est à pied qu’elles seront acheminées, sur 40 km ( !), jusqu’à destination.

Vous trouverez plus de détails sur le blog Tam-Tam :    http://tamtam1310.canalblog.com

SUITE DE L’ACTION

Nous aimerions donner une suite à notre action et profiter du prochain  container à destination de Bukavu (prévu pour juin ou juillet 2008) pour envoyer à Mingana de quoi reconstituer une base de bibliothèque de référence, accessible cette fois aux professeurs et aux élèves des classes supérieures : ce sont donc des dictionnaires, encyclopédies et atlas qui sont recherchés. Également des ouvrages de vulgarisation, des ouvrages documentaires, pédagogiques, de sciences appliquées, etc.

300px_Da_Vinci_Vitruve_Luc_Viatour

Quelques domaines intéressants :

Sciences humaines : sociologie, psychologie, économie, histoire (générale ou d’Afrique), géographie, administration, politique, droit, …

Sciences naturelles : agronomie, agriculture, biologie, médecine, botanique, sylviculture, horticulture, …

Science formelle : mathématiques, logique, …

Langues : français, langues modernes, …

Philosophie & religion(s), …

Techniques et technologies, informatique, …

Art, architecture, …

N.B. Les livres doivent être en état correct …

Comment aider ?

Si vous avez des livres qui pourraient être utiles, vous pouvez :

- les déposer (ou les envoyer) au secrétariat paroissial (ouvert le matin), rue des Combattants, 2 à 1310 - La Hulpe,

- envoyer un email avec vos coordonnées à Tam-Tam :
   
tamtam_1310@yahoo.fr

avec la mention :     Mingana - Action bibliothèque

Les frais d’expédition, par kilo, s’élèvent à

+/- 2 € pour le trajet par bateau Antwerpen-Bukavu

+/- 1,5 $ pour le trajet par avion Bukavu-Kipaka

MERCI


Vous pouvez aussi contribuer aux frais d'envoi de ces livres en versant votre participation au
compte de l'
ASBL URAFIKI :   375-1011310-67   

qui prendra contact avec vous et pourra venir chercher les livres chez vous,

- ou téléphoner au          02/653.33.55      
(F. Feyaerts)


Posté par papifef à 07:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 février 2008

BUKAVU - La terre a tremblé

BUKAVU

LA TERRE A TREMBLE

Tremblement_de_terre_Bvu

Deux puissants séismes ont fait au moins 39 morts selon les derniers chiffres officiels entre le Congo et le Rwanda.

Le premier séisme d’une magnitude 6,1 sur l’échelle ouverte de Richter a eu lieu à 8h04 (heure de Paris) au Congo-Kinshasa, dans la région de Bukavu.

Le second a eu lieu vers 11h56 (heure de Paris) près de la frontière entre la République démocratique du Congo et le Rwanda.

On annonce actuellement 34 morts au Rwanda et 5 autres près de la frontière entre la RDC et le Rwanda.


Tremblement_de_terre_Bvu_4

UN TÉMOIN RACONTE

4 février 2008

Bonjour,

Je vous informe que la ville de Bukavu et le territoire de Kabare étaient frappés par un séisme hier. Plusieurs dégâts matériels et des pertes en vie humaine déplorables(7 morts et plus de 200 blessés graves).

Personnellement, j'ai été victime d'un grand éboulement causé par ces mouvements. On ne savait pas où fuir. Nous avons passé la nuit sous la belle étoile. On attend de voir si le mouvement va continuer aujourd'hui. Toute la nuit d'aujourd'hui, il n'y avait que des tremblements. L'hôtel Résidence au centre ville était touché, l'église à Kabare dont un mur est tombé sur les chrétiens. Ce même séisme a fait des dégâts à Cyangugu(Rwanda). Les gens sont en détresse ici. Les murs de la maison de mon papa et de mon frère se sont écroulés. C'est vraiment difficile.

Bonne journée.

Célestin BAMWISHO


Posté par papifef à 13:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 janvier 2008

Wazungu wanarudia !

Wazungu wanarudia !

(Les Blancs reviennent !)

Janvier 2008

C’est par ce cri que trois de nos compatriotes ont été accueillis à Lulingu, à 250 kilomètres au nord de Kasongo, au cœur d’un territoire complètement isolé depuis des années. C’était la 1ère fois depuis 9 ans que le petit avion du P. Denis y atterrissait. Et Lulingu n’est accessible que par avion …

Ce passage par Lulingu fut le point d’orgue d’un séjour qui avait commencé, classiquement, par Kasongo. Cette fois, le P. Alain de Maere avait emmené avec lui Julien Cloots d’Urafiki et son Papa, André de Maere, ancien Administrateur Territorial au Nord Kivu. On devine avec quelle émotion celui-ci a retrouvé le Congo plus de 50 ans après son premier voyage ...

C’est à lui qu’on doit le compte-rendu ci-après :

UNE QUINZAINE MÉMORABLE AU SUD KIVU ET AU MANIEMA

***

KIVU_2007_2008_trio
Devant la cathédrale de Bukavu

Alain de MAERE, Curé-Doyen de Braine-l’Alleud, Julien CLOOTS, un jeune ingénieur informaticien et ancien Chef Scout à La Hulpe, Président d’URAFIKI (en français : amitié), une A.S.B.L. s’occupant de projets de développement durable et moi-même, venons de passer un séjour absolument inoubliable entre Noël et le Nouvel-An, dans les provinces du Sud-Kivu et du Maniema, situées dans l’Est de la République Démocratique du Congo.

Inoubliable en effet, en raison de l’accueil que nous y avons reçu et qui devenait encore plus chaleureux et enthousiaste lorsque mes interlocuteurs apprenaient qu’avant l’indépendance, j’avais été Administrateur Territorial dans divers territoires du Nord-Kivu !

Notre voyage avait pour but d’intensifier la coopération entre le Diocèse de Kasongo et Urafiki ainsi que les paroisses Saint-Nicolas de La Hulpe et Saint-Etienne de Braine l’Alleud, surtout dans le domaine de l’enseignement, par le biais de la création de bibliothèques pour les écoles diocésaines de Kasongo, l’envoi de nombreux livres pour la paroisse Sainte-Thérèse de Mingana jumelée avec la paroisse Saint-Nicolas de La Hulpe et du jumelage à venir de la paroisse Ste Barbe de Lulingu avec la paroisse St Etienne de Braine-l’Alleud.

Alain et Julien ont également suivi la progression du mouvement scout lancé en juillet 2007 Kasongo_et_Lulingu_035 par d’anciens Chefs louveteaux et scouts de La Hulpe à Kasongo. Ils y avaient lancés le scoutisme en commençant par des meutes de louveteaux. Ceux-ci nous attendaient au grand complet, à l’entrée de la ville, lors de notre arrivée à Kasongo et nous ont escortés en chantant jusqu’à la Procure du Diocèse ! Ils nous ont impressionnés par leur enthousiasme et leur sérieux. 

les Loups de Kasongo 

Tandis qu’Alain et Julien s’activaient avec les responsables locaux des écoles diocésaines, on me sollicitait de partout pour donner une conférence par-ci, accorder une interview par-là, sur la manière dont fonctionnait ce fameux Service Territorial, qui avait tellement bien administré le Congo jusqu’au 30 juin 1960, qu’il en avait fait une « colonie modèle » !

Kasongo_et_Lulingu_049

André de Maere interviewé par une radio locale

Je me suis prêté de bon cœur à ces sollicitations tout en précisant bien chaque fois que mon exposé, illustré de photos d’époque et suivi d’un DVD, serait court afin que tous ceux qui le souhaitaient, aient la possibilité de poser ensuite toutes les questions qu’ils voulaient, sans le moindre tabou ou la moindre restriction. Et j’ai été servi. Invariablement, mon interpellateur rendait d’abord un vibrant hommage à la Belgique pour avoir réussi ce tour de force de faire passer le Congo, un pays pourtant 80 fois plus grand qu’elle, en si peu de temps, à un stade de développement supérieur à tous les autres pays africains.

Et de rappeler que, du temps des Belges, la population vivait en paix, les voies de communication étaient entretenues et permettaient à tous de circuler et de faire circuler les produits des récoltes et autres marchandises partout en toute sécurité, que l’enseignement et les soins médicaux prodigués jusque dans les coins les plus reculés, étaient gratuits pour tous !

Mais tout aussi invariablement, suivait alors une critique acerbe sur la manière dont les Belges avaient laissé tomber le Congo après lui avoir accordé beaucoup trop tôt une indépendance à laquelle les Congolais n’avaient pas été préparés ! Une indépendance que seule une minorité de meneurs réclamaient à cor et à cri pour pouvoir se livrer sans contrainte au pillage, à leur seul profit, des richesses que les Belges avaient su tirer du pays et dont tous bénéficiaient.

Ce que nous voulions, m’ont-ils dit, c’était nous élever dans la hiérarchie coloniale, devenir administrateur territorial, officier, magistrat, agronome, médecin, vétérinaire, directeur de société et au lieu de cela, vous nous avez « balancé l’indépendance » et vous êtes partis !

Et d’attribuer à ce manque de préparation à se gouverner eux-mêmes, la cause de tous leurs maux, les millions de morts de toutes ces guerres civiles et autres rébellions toujours vivaces et l’incapacité de leur peuple à sortir de l’abîme !

C’était évidemment un peu court comme raisonnement et je n’ai pas manqué de leur dire qu’il me rappelait furieusement les reproches que certains enfants trop gâtés au cours de leur adolescence font, après avoir réalisé où cela les avait menés, à leurs parents. Coupables selon eux, de leur avoir donné beaucoup trop tôt la liberté de faire tout ce qu’ils voulaient.

Je leur ai dit aussi que si nous avons donné la préférence à un enseignement destiné à la masse de la population et non réservé à une élite, c’était dans le but de donner des chances égales à tous et de faire progresser l’ensemble des Congolais, pas à pas, étape après étape, du degré primaire au degré secondaire et ensuite au degré universitaire, deux superbes établissements, Lovanium et Elisabethville ayant d’ailleurs délivré leurs premiers diplômes universitaires à la veille de l’indépendance.

Mais j’ai bien dû reconnaître que nous avons été pris de court et que si nous avions su former aussi des élites, comme le faisait l’Eglise qui dès ses débuts avait eu la sagesse de laisser accéder des africains au sacerdoce, les choses auraient pu évoluer beaucoup plus sereinement.

En conclusion, leur ai-je dit, les Belges ont certes été d’excellents « gestionnaires » (bruyantes approbations) mais n’ont sans doute pas été assez « visionnaires » (applaudissements) ! Les réunions se terminaient tard et se poursuivaient encore par des conversations en « aparté » au cours desquelles les Congolais me disaient leur espoir de voir les Belges revenir pour que tout « redevienne comme avant » !

KIVU_2007_2008_254r
Tout au long du chemin, la population se presse pour nous accueillir

Notre mission se terminait à Lulingu, une région entièrement enclavée qu’on ne peut atteindre que par avion et où on ne peut circuler qu’à pied, à moto ou à vélo. A notre descente d’avion, nous avons été accueillis au bord de la piste tracée en pleine forêt vierge par des centaines de mamas agitant des palmes, des fleurs, dansant et chantant à tue-tête !

Kasongo_et_Lulingu_098
Alleluia des femmes de Lulingu

En guise de cadeau de bienvenue : des fruits, des poulets, des canards et même une chèvre! Tout au long des 10 kms qui nous séparaient de l’endroit où nous allions loger, les villageois avaient érigé des arcs de triomphe, les habitants sortaient à notre rencontre avec des cris de joie et des acclamations où revenait ce leitmotiv lancé à pleine voix : « Wazungu wanarudia ! » (Les Blancs reviennent !). Juchés à l’arrière sur les petites motos chinoises qui zigzaguaient d’une ornière à l’autre pour éviter les trous, il fallait bien s’accrocher pour répondre dignement d’un bras puis de l’autre aux vivats qui fusaient de partout !

KIVU_2007_2008_255r
les motos-taxis

De retour à Bukavu, nous avons encore été interviewés tous les trois par la Télé locale, ravie de l’aubaine de pouvoir présenter à ses téléspectateurs trois Belges, dont l’un (Julien) venait pour la 1ère fois au Congo, l’autre (Alain) y venant régulièrement chaque année et moi, qui y avais vécu avant l’indépendance et qui y avais été administrateur territorial ! 

André de Maere
Administrateur de Territoire Honoraire
Janvier 2008

KIVU_2007_2008_274r
Visite dans la famille de l'Abbé  Justin Sekatera
(à droite), ancien vicaire à La Hulpe

KIVU_2007_2008_260r
Beauté et repos à la Procure de Kasongo à Bukavu


Posté par papifef à 22:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 janvier 2008

Danses avec les Loups

DANSES AVEC LES LOUPS

en janvier 2008, à Kasongo

Voici un clip-vidéo des louveteaux de la Meute de la Paroisse-Cathédrale de Kasongo, réalisé à l'occasion du voyage à Kasongo de André et P. Alain de Maere qui étaient accompagnés par Julien Cloots, responsable d'Urafiki.

Pour rappel, la meute de Kasongo a été créée pendant l'été 2007 avec l'appui de chefs de l'Unité scoute de La Hulpe.


Pour voir la vidéo, cliquer sur la flèche

Quelques précisions à apporter : le louveteau qui s'exprime si courageusement (minute 4'10) dit merci à la MLG (MLG pour Meute de la Liane Géante de Braine l'Alleud). A la minute 3', il est écrit que les louveteaux tiennent en main une lettre-dessin reçue des louveteaux de La Hulpe.  Les louveteaux de la MLG ont également contribué à cet envoi de lettres-dessins. Dont acte, évidemment. Autre précision : les louveteaux portent, pour la plupart, le foulard orange et bleu qui sont les couleurs de l'Unité scoute de La Hulpe. Comme il y avait rupture de stock, des foulards jaune et bleu ont été confectionnés avec du tissu disponible au marché de Kasongo. Le hasard fait que ce sont les couleurs de l'Unité de Braine l'Alleud ...

Sur le chemin du retour, les voyageurs ont également été à Lulingu, petite paroisse située tout au nord du diocèse (à plus de 250 km de Kasongo). Cette paroisse, complètement isolée, a été abandonnée pendant des années suite aux guerres dans la région. C'était la 1ère fois depuis 9 ans que des européens y retournaient et que l'avion du P. Denis y atterrissait. L'accueil a donc été à la hauteur de l'événement : un DVD, en préparation, en rendra témoignage et un post sera publié sur le Blog.


Posté par papifef à 19:50 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
21 janvier 2008

Action "Livres pour Mingana"

LE POINT SUR L'ACTION DE NOËL

"LIVRES POUR MINGANA"

Ce post pour remercier tous ceux qui ont déjà répondu à l'appel lancé avant Noël en vue de récolter des livres scolaires et didactiques pour la bibliothèque des écoles de Mingana et Kasongo. Comme d'habitude à La Hulpe, l'appel a été entendu : des centaines de livres ont été récoltés et envoyés par divers chemins : frêt aérien : 30 kg ; bagages accompagnés (bagages de Julien Cloots de Urafiki et P. Alain de Maere) : 50 kg ; container/bâteau : 230 kg. Tous ces frais d'expédition sont couverts grâce à vous.

Si vous souhaitez encore contribuer à cette action, sachez que les frais de transport de 230 kg par petit avion entre Bukavu et Kasongo/Mingana ne sont pas encore couverts... A raison de 3 $ par kilo, nous avons encore à  trouver près de 700 $ = 475 €. Nous serons très reconnaissants à ceux qui pourront nous aider en versant leur participation à :

Logo_URAFIKI_r
compte de l'ASBL URAFIKI :   375-1011310-67   

avec la mention Mingana - Action Livres

Il n'est pas trop tard non plus pour participer à l'action "livres". Cependant, ce sont maintenant spécialement des dictionnaires, atlas, ouvrages didactiques, etc., qui sont recherchés et qui partiront vers le mois de juin.

Merci donc à tous, et spécialement aux scouts et guides de La Hulpe, pour tous ces livres scolaires, mais aussi pour les atlas, dictionnaires, encyclopédies, pour tous les cahiers, pour les centaines de bics et de crayons ... Ce n'est plus de la générosité : c'est vraiment du partage amical.

P1010081r
Réception d'un lot de livres                                                                              

P1010094r
Mise en caisses (17 pour Mingana, 2 pour Kasongo)

Quelques mots pour les amateurs de détails ... Les 19 caisses de la photo ont été déposées chez Wereld Missie Hulp, organisme caritatif belge qui expédie chaque année environ 150 containers dans différents coins du monde. Le prochain départ pour Bukavu est prévu avant fin janvier sur un bâteau partant d'Anvers. D'habitude, le bâteau débarque son frêt à Mombassa, mais en raison des troubles au Kenya, il ira cette fois jusqu'à Dar-es-Salaam. Le container sera alors acheminé en train et/ou camion à travers toute la Tanzanie et le Rwanda jusqu'à Bukavu.

A partir de Bukavu, les choses se corsent : comme il n'y a pas de route pour aller à Kasongo les caisses seront chargées, soit sur un de ces vieux Antonov qui bourlinguent dans le Kivu et le Maniema, soit sur le petit avion du Père Denis.

Nico096_r
Le petit avion du Père Denis

Pour aller à Mingana, c'est encore un peu plus compliqué car il n'y a même pas de piste d'aviation pour y atterrir. L'avion ira donc jusqu'à Kipaka, à +/- 40 kilomètres de Mingana. Ce seront alors de jeunes scouts de Mingana qui viendront, à pied, charger les caisses et les porteront, en équilibre sur la tête, jusqu'à leur village... Chaque caisse pèse entre 12 et 14 kg. Au Congo, pouvoir s'instruire, ça se mérite !

047a2r
Les jeunes de Mingana au départ de la piste à Kipaka

Pour ceux et celles qui manipulent Google Earth, voici les coordonnées de Kasongo, Kipaka et Mingana :

KASONGO  4°25'36 S     26°40'00 E

KIPAKA      4°09'16 S     26°30'35 E

MINGANA  3°55' S          26°46  E

GoogleEarth_Image_1_
Vue perspective de la région  (environ 200 x 200 km)                                                               Google Earth

Enfin, les amateurs de voyages (18 ans minimum) apprendront avec intérêt que les prochaines Journées de la Jeunesse du diocèse de Kasongo se dérouleront en été 2009 à Kipaka : un voyage pareil se prépare ...


Posté par papifef à 19:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]