30 août 2008

HISTORIA_Kalole_1

HISTORIA_Kalole_1

Plusieurs correspondants s'adressent à Tam-Tam pour signaler qu'ils ont vécu dans tel ou tel endroit de la région de Kasongo. Lorsqu'ils ont conservé des souvenirs (photos, films, récits, etc.), ils peuvent les soumettre à Tam-Tam qui pourra les publier. Les lecteurs auront accès à ces pages "souvenirs du passé" en cliquant sur un lien, comme le montre l'exemple ci-dessous, que nous devons à Adriaan MERTENS. Ces documents pourront parfois avoir une valeur historique. En les publiant, Tam-Tam voudrait "sortir des tiroirs"  cette petite partie de la mémoire du Congo ...

Pour ceux qui voudraient contribuer à ce mode de diffusion d'archives, il faut savoir que les documents (de préférence illustrés et datés) pourront être rédigés en français, néerlandais, anglais, allemand ou kiswahili. Un bref résumé est demandé en français. Les documents seront de préférence sous forme numérique.

Cliquer sur le lien ci-dessous pour accéder au document d'archives

1967_MISSION_DE_KALOLE

1967_Enfants_jouent___la_guerre
Les enfants de Kalole jouent à la guerre

Kalole est situé à 170 km de Kasongo, dans le territoire de Shabunda, donc en pays Lega. Le poste existait depuis 1930 environ et était desservi depuis la paroisse de Kamituga. Kalole devint mission, et donc paroisse, en 1953. Les bâtiments de la mission et l'église furent incendiés durant les troubles de 1964 : ce fut une catastrophe.

Les documents sont publiés sous la responsabilité des auteurs.
N.B. :Tam-Tam ne peut pas publier de documents sous copyright


Posté par papifef à 21:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 août 2008

HISTORIA_Lulingu_1

HISTORIA_Lulingu_1

Certains correspondants s'adressent à Tam-Tam pour signaler qu'ils ont vécu dans tel ou tel endroit de la région de Kasongo. En publiant leurs souvenirs, Tam-Tam voudrait "sortir des tiroirs"  cette petite partie de la mémoire du Congo ...

Cliquer sur le lien ci-dessous pour accéder au document d'archives
source : Adriaan Mertens

Historia_Lulingu_1

Les documents sont publiés sous la responsabilité des auteurs.
N.B. :Tam-Tam ne peut pas publier de documents sous copyright

Statue_1965_1
Extrait de Historia_Lulingu_1 : N.-D. d'Afrique à Lulingu
Lors de la rebellion muléliste de 1964, les mains de la statue avaient été abîmées par les rebelles.
(cl. A. Mertens - 1965)


Posté par papifef à 18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
17 août 2008

Lulingu - Souvenirs de voyage (1)

Lulingu - Souvenirs de voyage (1)
(juillet 2008)

main_dans_la_main

1. Contexte

Au cours du mois de juillet 2008, une équipe de jeunes de Braine l’Alleud a entrepris un  voyage vers Lulingu, paroisse du Sud-Kivu faisant partie du diocèse de Kasongo. C’est à ce diocèse de Kasongo que notre blog Tam-Tam consacre l’essentiel de ses articles, de ses échos et reportages photos.

.

Vue_a_rienne_OK_txt
Lulingu - l'entrée du village

Après un premier voyage de reconnaissance effectué en janvier par Alain de Maere et Julien (voir post de l’époque), le but du voyage était cette fois de définir, avec précision et en  accord avec les habitants, les objectifs du jumelage envisagé entre les paroisses Ste-Barbe de Lulingu et St-Etienne de Braine l’Alleud.

C’est à nouveau Alain de Maere, curé-doyen de Braine l’Alleud, qui a mené une petite équipe composée cette fois de Christel, logopède, Stéphane, éducateur, et Jean-François, jeune séminariste. Il faut dire qu’Alain de Maere est un habitué de cette région du Congo où il est très apprécié, d’autant plus qu’il parle maintenant avec aisance un excellent swahili … Jean Badiufa était aussi du voyage : retour au pays après deux années passées en Belgique.

En parallèle et au même moment, une autre équipe belge composée de Guy Bemelmans et Hilario, deux spécialistes de « Energy Assistance » (ONG du groupe Suez-Tractebel) et de Serge Lammens, ancien directeur de société actif dans cette région avant les guerres, partait également à Lulingu pour y faire l’inventaire des moyens à mettre en œuvre pour remettre en état la centrale électrique construite en 1955, au temps de la colonisation belge. Cette possibilité de remise en état avait été identifiée lors du voyage de reconnaissance de janvier dont on a largement parlé dans ce blog. Et « Energy Assistance » avait, sans hésitation, répondu positivement à la demande d’intervention qui lui avait été faite. Il faut espérer que le courant sera bientôt rétabli à Lulingu. Et ce ne serait pas banal car, encore aujourd’hui, 95 % des agglomérations du diocèse de Kasongo (grand comme 2.5 fois la Belgique !) sont plongées dans l’obscurité dès que le soleil se couche, à 18h30 chaque jour de l’année …

.

dsc_4641
Le soleil se couche sur Lulingu ...

Un compte-rendu de cette mission technique sera prochainement publié dans ce blog. Mais déjà il faut remercier tous ceux qui contribuent à rendre possible ce genre d’interventions humanitaires, toujours effectuées bénévolement par des experts hautement qualifiés. La photo ci-dessous donne un exemple de la mobilisation que ces interventions suscitent : il s’agit ici des 485 participants aux 20 km de Bruxelles 2008, tous faisaient partie du Groupe Suez et tous se sont fait sponsoriser au profit de « Energy Assistance ». La couleur orange se retrouvera, à Lulingu, sur les logos des T-shirt …

.

20_km_Bruxelles
5% des 25.000 participants aux 20 km de Bruxelles 2008
couraient au profit d'Energy Assistance ...

*
*   *

Avant de parler un peu plus en détail du projet de jumelage, il faut dire deux mots du contexte géographique. Lulingu est situé à environ 150 km à l’ouest de Bukavu. Elle est une des 13 paroisses du diocèse de Kasongo, qui lui-même est grand comme 2,5 fois la Belgique. C'est dire que la paroisse de Lulingu ne couvre pas un territoire comparable à ce que nous connaissons en Europe.

A l'origine, c'était un poste de mission, fondé en septembre 1960 par les Pères Blancs, en plein cœur d’une riche zone minière (cassitérite, coltan, …).

.

LULINGU_P_Rommens_Emile_1965_2 Lulingu_cr_che_vivante_1965 LULINGU_Assembl_e_1965
Les Pères Blancs à Lulingu (probablement Noël 1965)        archives Adrien Mertens

.

Cette mission devint le centre d’une vaste aire d’évangélisation. La paroisse couvre en effet 200 x 100 km. Elle est divisée en "communautés de base" – les shirika- qui sont elles-mêmes des centres très dynamiques de catéchèse avec lieu de culte. Lorsque les Pères partaient en tournée pour apporter les sacrements aux habitants des villages de la paroisse, leur absence durait de longues semaines. Suite aux guerres qui ont ensanglanté toute la région, les Pères Blancs furent forcés d'abandonner Lulingu, il y a près de 10 ans. La paroisse est aujourd’hui et depuis 2007, desservie par des prêtres diocésains. Et les déplacements ne sont certainement pas plus faciles qu’il y a 50 ans …

Par voie terrestre, Lulingu est complètement isolée : aucune route praticable aux voitures n’y mène plus depuis longtemps. Elle reste heureusement accessible par avion petit porteur, car elle dispose d’une piste d’aviation, Tshonka, située à 11 km de la localité. Cette piste est maintenue en activité car c’est là que, tous les jours, plusieurs Antonov viennent enlever leur cargaison de minerai … et apportent depuis Bukavu, et à gros prix …, les produits de première nécessité. C’est ainsi que l’essence est actuellement vendue environ 5 euros le litre à Lulingu !

.

Tshonka
L'arrivée à Tshonka

devant l'aérogare (?), les sacs de minerais, bien gardés, attendent l'Antonov ...

La population de la paroisse de Lulingu, dans son ensemble, bénéficie peu de l’exploitation des richesses du sous-sol de la région. Les gens vivent (survivent, plutôt …) de façon très précaire. A défaut de routes, aucune activité commerciale valorisante n’est possible, si ce n’est au niveau purement local ; les produits agricoles ne peuvent être exportés, etc., etc. Ce mur auquel se heurtent les bonnes volontés en décourage beaucoup et les amène à tenter leur chance dans la « grande ville », Bukavu où la plupart rejoindront les rangs des sans emploi …

La source essentielle de revenus à Lulingu est de devenir « creuseur » dans les mines où la journée est payée une poignée de francs congolais, c’est-à-dire peu, très peu … Et pour se procurer une main d’œuvre encore moins chère, les recruteurs n’hésitent pas à embaucher des enfants qui quittent alors l’école se privant totalement des maigres chances qu’ils avaient de se préparer un avenir meilleur… Cette anarchie s'explique par la déliquescence de tous les corps de l'Etat : administration, justice, etc... Il y a progrès, mais tout cela est encore loin d'être normalisé.

Et pourtant, au milieu de ce dénuement quasi-total, toute une population, des dizaines de milliers de gens, vivent et surtout espèrent. On le verra sur les photos ramenées par les voyageurs, la joie de vivre est évidente maintenant que la paix est revenue –et c’est vrai que c’était la condition essentielle pour que la situation commence à se rétablir. Et voilà que des européens reviennent : Wazungu wanarudia ! Cela ne s’était plus vu depuis 10 ans …

.

Femmes_couleur_bandeau
Femmes_couleur_bandeau_2
.

Donc, on revêt les habits de fête, on chante, on danse pour accueillir l’étranger en visite. C’est évident sur les photos : c’est une explosion de couleurs magnifiques. On en oublie presque la réalité quotidienne dont témoigne quand même cette image …

.

Femmes_au_panier
Le transport des fardeaux se fait à "dos de femmes" ...

*

*   *

.

.

Bandeau_traditions
Figures de danse rituelle exécutées par les "anciens", les wazee.

Lulingu dépend administrativement de Shabunda dont on a déjà parlé sur ce blog. Ces deux cités sont en Lega_Lukungu_2_4_mio_euros_20_cm_grand_initi__ivoireplein cœur du territoire habité par l’ethnie Lega dont la culture ancestrale fait aujourd’hui l’objet de nombreuses études. L’art lega est maintenant très apprécié dans nos pays occidentaux où les plus belles pièces ont pris une valeur considérable. (le prix record pour un objet Lega : 100 millions d'anciens francs belges pour ce petit masque d'initié Lukungu en ivoire - hauteur 20 cm - XIXè s.)

Le Bwami, société initiatique lega au code moral et social souvent plein de sagesse, est toujours resté actif et très influent. C'est peut-être une des raisons de la cohésion sociale qui a permis à ce peuple de traverser, presque intact, les épreuves qu’il a connues. Au sein de la génération montante, spécialement chez les intellectuels, on perçoit un regain d'intérêt et d'attachement pour cet héritage du passé. Même, une certaine inculturation des Evangiles dans la tradition lega fait aussi l’objet de réflexions, si pas de recherches.

.

Prochain 'Post' : Images du séjour à Lulingu

.

Soyez_les_bienvenus

A suivre …


Posté par papifef à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 août 2008

Lulingu - Souvenirs de voyage (2)

Lulingu - Souvenirs de voyage (2)
(juillet 2008)

00314r2
Alain de Maere baptise un vieil homme - environs de Lulingu - juillet 2008

Tiens ma lampe allumée, la flamme est si fragile,
Ce soir je viens mendier, ton pain, ton eau, ton huile.
Tiens ma lampe allumée jusqu'à ton domicile
Toi seul peut me guider

Linda taa zetu, mwangaza ni zaifu
Utupe chakula, maji, mafuta, yako.
Linda taa zetu, mpaka nyumbani mwako.
We peke kiongozi.

Refrain du chant du jumelage
Ntakatifu Barbara - St Etienne

"Tiens ma lampe allumée"
Texte & Musique : Jean-Claude Gianadda
Texte swahili : traduction libre


2. Le Séjour

Il faut espérer que Christel, Stéphane et Jean-François organiseront une soirée pour relater en détail leur voyage car, de leur séjour de trois semaines, ils rapportent plusieurs centaines de photos, des tas de films et, sûrement, encore plus de souvenirs. Mais nous devrons sans doute patienter un peu : tous trois ont des projets plus que prioritaires qui vont bientôt se réaliser ... Christel et Stéphane se marieront le 6 septembre et Jean-François sera ordonné diacre le 27 septembre. Les montages photos et vidéos, ce sera pour après !

En attendant, voici une brève relation de leur séjour à Lulingu.

dsc_4274

Pour 3 des 4 voyageurs belges, c'était une première rencontre avec l'Afrique profonde. Et comme c'est le cas pour la plupart de ceux qui font cette expérience, dès la descente du petit avion d'Air Serv qui les amenait de Bukavu, ils ont été "hyper-impressionnés" et très vite conquis par la chaleur de l'accueil, par la joie spontanée de recevoir de nouveaux amis qui, là-bas, s'exprime si facilement et en couleur par des chants et des danses.

dsc_4273_600

Accueil_Christelle Accueil_Jean_Badiufa dsc_4278
Christel, Jean de retour au pays, Alain et Jean-François

s5000359
Stéphane et Christel

Les 12 kilomètres qui séparent le petit aérodrome de Lulingu-Centre sont franchis sur les motos-taxis, seuls véhicules à moteur disponibles dans la région. Et à peine arrivés, commencent les rencontres qui vont se succéder tout au long du séjour. Sur la photo ci-dessous, les jeunes du Mouvement de Jeunesse Anuarite, mouvement congolais inspiré par le scoutisme.

dsc_4292

Ensuite au fil des jours, ce seront des rencontres avec les mouvements d'action catholiques, les diverses associations de développement, les groupements de Mamans, la Légion de Marie, les associations d'enseignement, etc. Tous ces groupements rivalisent pour offrir à leurs visiteurs d'un jour un accueil le plus mémorable possible.

dsc_4377
Groupement de femmes

dsc_5285
Légion de Marie

dsc_4373
Association de jeunes

dsc_4360
Confréries

dsc_4367_600
Une foule impressionnante se dirige vers le lieu de rassemblement

Selon un schéma immuable, les réunions débutent par une allocution du responsable.

dsc_4330 Discours_1 Discours_2

Discours_4 Discours_5
L'heure des discours

Après les discours, vient la discussion au cours de laquelle les besoins et les souhaits sont exprimés dans l'optique du partenariat envisagé avec la paroisse St-Etienne de Braine l'Alleud.

Dans la 4ème et dernière partie de ce compte-rendu de voyage, on présentera une synthèse des actions proposées et retenues par les participants pour ce futur jumelage.

*
*   *

En dehors de ces rencontres quotidiennes avec les acteurs de la vie associative de Lulingu, de nombreux contacts beaucoup plus personnels ont lieu avec la population.

dsc_4408 dsc_5352

dsc_4841

dsc_4400 dsc_4622

dsc_4482 St_phane_1

00078 00328 Christelle_5 00082 dsc_4585
Christel est particulièrement écoutée

Les temps de délassement sont aussi des moments privilégiés pour les rencontres.

dsc_4436 Jean_Fran_ois_2 dsc_4581
Ballade à moto et préparation aux Jeux Olympiques ...

00090
Où est ma caméra ???

Bonga_Jean_Fran_ois_enfants_2

L'accueil réservé aux voyageurs a été particulièrement chaleureux, le programme d'activités était réglé comme du papier à musique. La mobilisation de la population : totale. La logistique : impeccable compte-tenu des conditions locales ... Cette organisation parfaite a été l'oeuvre de beaucoup de gens qui se sont démenés pendant des semaines. Mais, surtout, elle a été le fait de l'abbé Gabriel BONGA, curé de Lulingu, à propos duquel on n'entend que des éloges : charismatique, rassembleur, met les gens en marche,  ... C'est lui, sur la photo ci-dessus, qui marche aux côtés de Jean-François. On ne manquera pas de reprendre ici, prochainement, quelques notes biographiques de ce "prêtre éclairant" qui, on l'espère, viendra en Belgique au début de l'an prochain (janvier 2009).

Abb__Bonga_3
Abbé Gabriel BONGA, curé de Lulingu

*
*   *

On reverra Gabriel Bonga sur quelques photos de la 3ème partie de ce compte-rendu, consacré à l'aspect spirituel du voyage.

Et on terminera cet "épisode" en images "no comment" ... :

dsc_5218_600

00095 dsc_4422 Enfants_8

dsc_5575_600

dsc_4477 dsc_4865

Intendance_2
Le personnel de cuisine fait la fête

dsc_5295_600

00102

dsc_5367 dsc_4419

dsc_5299

dsc_5298

dsc_5251_600

dsc_5384 00049 Classe_des_petits_2

dsc_5333_600

*
*   *

Prochain "Post" : vie religieuse à Lulingu

dsc_5078_600

A SUIVRE ...


Posté par papifef à 22:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 août 2008

Lulingu - Souvenirs de voyage (3)

Vierge_africaine

Lulingu - Souvenirs de voyage (3)
(juillet 2008)

Ce 3ème volet des souvenirs photographiques du séjour à Lulingu de l'équipe de Braine l'Alleud présente en images quelques célébrations religieuses auxquelles les voyageurs ont participé ou assisté. Ici, comme ailleurs, tout est souvent chaleur et couleur ... Les deux premiers volets ont été publiés les 4 et 10 août (voir ci-dessous).

00323_600

.

3. Activités religieuses

Lulingu est privée d'électricité ... mais la lumière y est bien présente !

Lulingu est restée près de 10 ans sans prêtre desservant ... Pendant les années sombres où la guerre causait ses ravages, faisait ses millions de morts, Lulingu était isolée, coupée du monde, oubliée ... Et pourtant, jamais, les chrétiens n'ont baissé les bras : ils sont restés fidèles ; ils ont maintenu la foi vivante ...

N_D
N-D. d'Afrique
sur l'esplanade de l'église de Lulingu,
érigée par les Pères Blancs au début des années 60

Et à peine deux ans après le retour du clergé, l'église s'avère trop petite ... ; on envisage déjà la construction d'un nouvel édifice. Une situation identique se retrouve dans les nombreuses succursales (shirika).

Les photos qui suivent témoignent de cette ferveur. Il est vrai que la présence du Père Alain a encore renforcé l'attrait des célébrations : on cite cet habitant qui a parcouru 85 km à travers forêt et brousse, uniquement pour venir assister à la messe !

Messe en plein air au cours de laquelle seront baptisés
plusieurs dizaines d'adultes et de jeunes gens.

dsc_4985

dsc_4978

dsc_5101_600

dsc_4972

dsc_5094 dsc_5091

dsc_5105_600

dsc_5027

dsc_5055

dsc_5051

dsc_4988_600

dsc_4995

dsc_5067

dsc_5081

dsc_5083

dsc_5080_6OO

Au cours de son séjour, le P. Alain aura ainsi la joie de baptiser 180 nouveaux chrétiens. Et de signer autant de certificats de baptêmes ...

00361


Il aura également présidé au mariage de 5 couples. Voici quelques photos d'un de ces mariages, un peu particulier puisque, d'abord, il a fallu baptiser les fiancés. On souhaite beaucoup de bonheur à ces couples.

00170a
Parents et amis du couple emplissent la petite chapelle de cette shirika proche de Lulingu

00173

00177
Le jeune couple

00181 00182
Les baptêmes

00199
Après l'échange des consentements,
l'étole enroulée autour des mains jointes est le signe que l'Eglise en prend acte

00218
Danse traditionnelle des parents et amis autour des jeunes mariés


D'autres images montrent, à chaque fois, une Eglise bien vivante, des églises bien remplies :

dsc_4314
Le P. Alain entouré du clergé de Lulingu : l'abbé Gabrien Bonga et ses vicaires,
les abbés Gustave et David

00302
Les danseuses

dsc_4316
Les Autorités, civiles et militaires, participent à l'office

dsc_4317 dsc_4320

Abb__Bonga_1
L'Abbé Gabriel Bonga

De nombreuses autres photos seront prochainement publiées dans des "diaporamas" de ce blog.

barbatik

*
*   *

Et encore quelques photos "no comment" :

dsc_4373

dsc_4365

dsc_4380

dsc_4389

s5000541

s5000531

s5000556

S5000394 s5000418

dsc_4475_600

dsc_4927

dsc_5223_600

Classe_des_petits_4 00089 s5000410

dsc_4388_600

dsc_4943_600

s5000411_600

dsc_4345 dsc_4374

00069 dsc_4610

*
*   *

Prochain "Post" : Coutumes locales et
Perspectives pour le jumelage Braine l'Alleud-Lulingu

00105_600

A SUIVRE ...


Posté par papifef à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 juillet 2008

Nouveau voyage à LULINGU

Nouveau voyage à LULINGU

Lulingu_056
A Lulingu, les voyageurs sont accueillis en sourire et en couleur (photo ADM)

Dans le cadre des partenariats dont Tam-Tam vous rend compte, deux équipes sont parties au Congo. Toutes deux à destination de Lulingu, situé dans la province du Sud Kivu mais aussi à l'extrème nord du diocèse de Kasongo.

La première a pour mission d'évaluer les moyens nécessaires pour remettre en état la centrale hydroélectrique qui alimente la localité. Elle est composée de Guy Bemelmans, expert d'Energy Assistance (Suez-Tractebel), et de Guy Lammens, ancien directeur de la Sominki dont dépendait la centrale.

La seconde, menée par Alain de Maere va, elle, commencer à mettre en place le partenariat entre Lulingu et Braine l'Alleud.

Aux dernières nouvelles (ce 4 juillet) tout le monde était bien arrivé à Bukavu. Mais Lulingu n'étant pas couvert par un réseau GSM, nous n'aurons plus de contact avant ... un certain temps ...


Posté par papifef à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 juin 2008

Mgr Simon-Pierre sur You Tube

Vu sur 'You Tube'

Rencontre avec Mgr Simon-Pierre
à Braine l'Alleud

Braine_You_Tube

<param">http://www.youtube.com/v/xB7UgcIAHeA&hl=fr&fs=1&rel=0&color1=0x234900&color2=0x4e9e00&border=1"><param

 


 

 

 

Posté par papifef à 14:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 juin 2008

Mgr Simon-Pierre

Visite de Mgr Simon-Pierre en Belgique

Mgr Simon-Pierre Iyananio est le Vicaire général du diocèse de Kasongo.

Dernière visite : l'ACS de La Hulpe

P1010165

Avant de repartir au Congo, Mgr Simon-Pierre est passé saluer Arnold Félix, président de l'A.C.S., qui lui a remis un lot de médicaments à emporter. Pour son partenariat avec Kalima, l'A.C.S. prépare plusieurs containers qui devraient partir au Congo cet automne. A suivre, donc ...


A la veille du départ : Musée de Tervuren

Bandeau_corde___proverbes
Corde à proverbes                                                                                                                                                               (culture Lega - Musée de Tervuren)

Après avoir encore une fois été reçu à l'hôtel de ville de Ciney, le jeudi 12 juin, dans le cadre du partenariat qui se construit entre Ciney et Shabunda, Mgr Simon-Pierre tenait aussi à consacrer la matinée du vendredi 13 pour revoir le Musée de Tervuren où tout ce qui concerne la culture et les traditions du peuple Lega -bien présent dans le territoire de Shabunda- l'intéresse tout spécialement. Et en particulier le Bwami.

Le site "Détours des Mondes" donne cette description du Bwami :

Le Bwami était une association jouant un rôle économique, politique et social ...  C'était ainsi un marqueur culturel fort car le Bwami s'était très tôt imposé comme système politique centralisé dans une région où les groupes étaient dispersés et en nombre restreint. L'association, ouverte aux hommes et aux femmes, était très structurée.

Il ne s'agissait aucunement d'une société secrète; ses membres étaient fiers d'en arborer les insignes. Par contre des rites de passage marquaient les étapes à franchir et ces cérémonies demeuraient secrètes. Seules certaines scènes théâtralisées étaient publiques, permettant de diffuser des préceptes auprès des villageois car l'apprentissage au sein du Bwami devait conduire chacun de ses membres vers une perfection morale. Mais, au-delà du simple enseignement d'une philosophie morale, le Bwami oeuvrait à la construction d'une société dont le but était l'harmonie des relations humaines.

Ce texte parle du Bwami au passé. Ce mouvement avait, en effet, été interdit en 1950 mais il semble bien qu'il n'ait jamais disparu et que le peuple Lega lui doive, sans doute en bonne partie, le maintien de sa cohésion. Une renaissance du Bwami s'observerait même, spécialement parmi les élites, et ses valeurs pourraient bien trouver leur place dans la reconstruction du pays.

P1010182
devant une vitrine de masques Lega avec une spécialiste du Musée

P1010210

Sur la photo ci-dessus, c'est Mgr Simon-Pierre qui explique la "corde à proverbes" : comme dans toute société traditionnelle, les savoirs sont transmis oralement ; la corde à proverbes est exposée sur la place publique et chaque objet y symbolise un proverbe, une sagesse qui sont expliquées lorsque la population s'assemble ; les jeunes et les anciens débattent du sens de ces proverbes et construisent avec ces débats publics une très grande cohésion sociale.


Un dimanche en Belgique

Après une brève visite à Aix-la-Chapelle, Mgr Simon-Pierre a fait un séjour d'une semaine à Rome. Avant de regagner le Congo, il repasse par la Belgique du 11 au 14 juin avec toujours un programme bien chargé. Ce 11 juin au soir, rencontre avec Mgr Rémi Van Cotthem.

Voici quelques images d'une partie des activités de Mgr Simon-Pierre au cours d'une journée (dimanche 1er juin).

P6010801r
Messe à St-Etienne

P6010809r
Déjeuner chez Julien Cloots, Président de Urafiki
avec la maman de Julien et Virginie

P6010814r
Séance de travail pour mettre au point un projet de séminaire pédagogique qu'Anne Chevalier (à droite sur la photo) va donner à Kasongo au profit des enseignants du primaire

photos Tam-Tam


PARTENARIAT CINEY - SHABUNDA

Le 23 mai, dans le cadre d'un projet de partenariat entre Ciney et Shabunda, à l'Est du Congo, Mgr Simon-Pierre a été invité par la Ville de Ciney et par la Commission "Ciney Ville du Monde" à venir parler du Territoire de Shabunda qu'il connait bien. Situé au Sud-Kivu, mais faisant partie du diocèse de Kasongo dont Mgr Simon-Pierre est Vicaire général, le Territoire de Shabunda a une superficie d'environ 25.000 km² et compte 400.000 habitants.

Map_Shabunda
Shabunda Map (cliché Google Earth)
cliquer pour agrandir

Mgr Simon-Pierre a présenté un court-métrage qui montre combien cette région a souffert des années de guerre, qui ont fait des millions de victimes au Congo, et combien la population reste isolée et souffre encore aujourd'hui.

P5230679r
Mgr Simon-Pierre et les membres de la Commission "Ciney Ville du Monde"
(photo Tam-Tam)

Ensuite, dans une brève allocution, Mgr Simon-Pierre confirme que "... du côté de Shabunda, les besoins sont énormes parce que, après trois décennies de dictature et près de dix ans de guerre civile, tout est à faire ou à refaire : écoles, structures médicales, foyers sociaux, administration publique, fermes et plantations, routes, sources d’eau ... "

Parmi toutes ces urgences, Mgr Simon-Pierre fixe comme priorité "... La mise en confiance d’une population traumatisée et qui doute de ses capacités. Les problèmes sont tels, que la tendance générale est de croire qu’ils sont insurmontables, ce qui entraîne parfois une démotivation des acteurs et la tendance à l’exode de la population vers des lieux supposés être sans problèmes, dont l’Europe. C’est l’homme qu’il faut d’abord reconstruire ..."

Pour y arriver, la population de Shabunda n'est pas sans atouts : "... en effet, bien que pauvres matériellement, les habitants de Shabunda sont porteurs des valeurs culturelles séculaires et une expérience humaine particulière qu’ils souhaitent partager avec les habitants de Ciney ... Par ailleurs, le territoire de Shabunda, comme tout le Congo, n’est pas que misère mais dispose d’énormes potentialités dont la mise en valeur et la bonne gestion nécessite une expertise qui fait actuellement défaut. L’expérience de gestion et la technicité des habitants de Ciney pourraient devenir un atout majeur dans les échanges amicaux et fraternels qui se créent aujourd’hui entre Shabunda et Ciney..."

Et Mgr Simon-Pierre développe alors "... quelques opportunités que le territoire de Shabunda offre aux personnes voulant se rendre utiles et s’épanouir dans des projets concrets :

- le jumelage entre écoles ...

- la promotion de la culture,

- la protection de l'environnement,

- l'appui à la formation,

- des voyages déchange d'expérience,

Bien souvent au cours de son exposé, Mgr Simon-Pierre a utilisé le mot amitié. En terminant, il résume la vision selon laquelle la population de Shabunda espère vivre son amitié avec la population de Ciney : " ... il s’agit d’abord et avant tout d’une rencontre entre personnes, dans le respect de leurs différences, avec une volonté claire de grandir en donnant et en accueillant ..."

Pour lire le texte complet, cliquer sur le lien :

Ciney_Allocution_Simon_Pierre

P5230697r
Mgr Simon-Pierre en compagnie de Mr Guy Milcamps, Bourgmestre de Ciney
et de l'Echevin Patrick Dupriez
(photo Tam-Tam)

Ensuite, une longue séance de questions/réponses témoigna du grand intérêt des participants séduits par le langage direct et clair que tient Mgr Simon-Pierre. La soirée se termina autour de succulents plats typiques du Congo et le traditionnel verre de l'amitié !

P5230719r
Mgr Simon-Pierre et le docteur Lahaye, coordinateur de la Cellule d'Appui
pour la Solidarité Internationale Wallonne (CASIW) - photo Tam-Tam


LA HULPE - KASONGO

R_union_LH_1
Yvan Beeckmans, Alain de Maere, Vincent della Faille, Julien Cloots, Michel Abts, Mady Beeckmans
et Mgr Simon-Pierre

Le 23 mai, à midi, un petit "barbecue de travail" a réuni à La Hulpe quelques membres actifs des partenariats avec Kasongo. Le beau temps a permis de profiter du jardin et d'admirer le beau rosier "Rosa Bukavu" créé par Monsieur Lens et commercialisé au profit de l'ONG Louvain Développement pour soutenir des projets dans l'Est du Congo.

Rosa_Bukavu
Rosa Bukavu

photos Tam-Tam


Rencontre à Braine l'Alleud

P5160632r
Mgr Simon-Pierre à Braine l'Alleud

A l'invitation d'Alain de Maere, le 16 mai, à Braine l'Alleud, une soirée d'information et de rencontre a réuni autour de Mgr Simon-Pierre de nombreux acteurs et sympathisants des partenariats avec le diocèse de Kasongo. Exposé de la situation actuelle, évocation des projets réalisés, dernières vidéos tournées au Congo, intermèdes musicaux et perspectives d'avenir ont retenu l'attention de l'assemblée avant que tous se retrouvent, pour clôturer la soirée, autour du verre de l'amitié.

P5160633_new_r P5160648r P5160640r P5160641r
photos Tam-Tam


ENERGY ASSISTANCE
Branche Humanitaire du Groupe Suez-Tractebel

Logo_EA


Lors de leur voyage au Sud-Kivu en janvier 2008, les membres de la délégation belge des partenariats avec la région de Kasongo avaient visité la mission de Lulingu, à l'Ouest de Bukavu. Cette localité était, en son temps ..., au coeur d'une concession minière active et rentable. 10 ans de guerre ont changé tout ça et aujourd'hui les infrastructures sont fortement dégradées. Cependant, il avait semblé aux visiteurs belges qu'une réhabilitation de la centrale hydroélectrique, qui ne fonctionne plus que par intermittence et avec un rendement minimum, était probablement faisable et serait du plus haut intérêt pour la population locale.

DSC00879r DSC00873r DSC00884r
photos URAFIKI

Les installations de la centrale et l'équipe de maintenance qui, sans être rétribuée, a su préserver l'outil

Ce projet de réhabilitation a été présenté à l'ASBL Energy Assistance (branche humanitaire de Suez-Tractebel) qui lui a réservé un accueil favorable. Energy Assistance entreprendra sur place, dès juillet prochain, une mission détaillée d'évaluation de la situation et d'état des lieux des installations.

Un accord a été conclu entre l'Evêché de Kasongo et la société Sakima (gestionnaire de la concession minière à qui appartient la centrale) aux termes duquel l'hôpital, les écoles et autres infrastructures dépendant de la paroisse bénéficieront d'une fourniture de courant à des conditions particulièrement privilégiées.

C'est cet accord que Mgr Simon-Pierre est venu présenter à Energy Assistance ce 16 mai.

P5160605
Arrivée au siège d'Energy Assistance

Energy_Assistance_pano_1
photos Tam-Tam
De gauche à droite, Mr Germeau, Vice-Président d'E.A, Mr Bemelmans, chef de Projet,
Mgr Simon-Pierre, Mr Serge Lammens, P. Alain de Maere

Monsieur Serge Lammens fut, avant les guerres, directeur de la Sominki (société minière du Kivu) dont dépendait Lulingu ; il a accepté avec enthousiasme de mettre bénévolement sa grande maîtrise du contexte local au service du projet. Il a contribué à son élaboration et participera à la mission d'expertise en juillet 2008. Par ailleurs, le P. Didier de Failly s.j. de Bukavu, dont la compétence fait autorité en ce qui concerne les problèmes miniers de l'Est du Congo, a également fait bénéficier le projet de ses précieux conseils, lors de son séjour en Belgique au début 2008.

à suivre ...

Lien vers la Newsletter d'Energy Assistance :
http://www.energy-assistance.be/energy_assistance_gfx/File/FR020Fr1.pdf


Logo_ACS_2

ACS de La Hulpe - Projet Kalima

P5150591r
photo Tam-Tam
A l'occasion de la rencontre avec Mgr Simon-Pierre
l'ACS de La Hulpe arbore le drapeau congolais (15 mai 2008)


Posté par papifef à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 mai 2008

Appel pour que ça bouge !

APPEL

Des jeunes de La Hulpe, Braine l'Alleud, Grez-Doiceau, Rixensart et environs se sont mis ensemble pour lancer cet appel (que vous pouvez relayer et diffuser à votre tour) :

flyer_soireeInfo_2_

Bonjour !



Des jeunes (et moins jeunes) qui bougent, ça existe encore. Nous en sommes persuadés ! Pour cette raison, nous organisons une séance d'informations sur les projets que nous comptons mener dans les mois à venir en espérant nous ouvrir à d'autres collaborations.

Nous lançons un appel à toute personne motivée par des projets en Afrique, et plus particulièrement en République Démocratique du Congo. Nous avons déjà beaucoup de contacts mais nous manquons de bras !

Aussi, si tu es motivé(e) par la perspective d'agir pour faire changer la situation là-bas, cette réunion d'informations est pour toi. Les projets en cours sont très variés : mise sur pied de mouvement de jeunesse, construction de bibliothèque, aide au milieu médical, ... Tous montés dans la même optique : travailler en coopération avec la population locale pour qu'elle se reconstruise. Des deux côtés, la volonté d'éviter une situation d'assistanat est clairement affichée.

Cette réunion présentera brièvement ce qui a déjà été effectué là-bas, puis montrera ce qu'il reste à faire. Ce qui se fera dépendra de toi! Ces projets sont effectivement définis en fonction des attentes, sensibilités et capacités de ceux qui y participent. Ce ne sont pas des "pré-fabriqués", mais bien le résultat de la confrontation des idées des gens se trouvant autour de la table.

Donc, si tu es intéressé(e), n'hésite plus et viens nous rencontrer

le vendredi 16 mai à 20h30

à "la Closière", 3 rue Ste-Anne à 1420 Braine-l'Alleud

La salle est située à côté de l'église Saint-Etienne

Nous t'attendons !


Posté par papifef à 21:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 avril 2008

Père Hans Zoller

Jubilé d'Or
du Père Hans Zoller,
Père Blanc, ancien Curé de Lulingu

Hans_Zoller

C'est le 20 avril 2008 que le Père Hans, ami du Père Baudouin Waterkeyn, fête son Jubilé d'Or. Le Père Hans avait écrit à Tam-Tam il y a quelques semaines. On lira ce message sur le post consacré à ce jubilé sur http://perebaudouin.canalblog.com

NEW
Voir aussi sur le blog http://perebaudouin.canalblog.com 
à la date du 15 mai, le compte-rendu du Jubilé du Père Hans.


Posté par papifef à 09:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]